Avant de vous lancer dans la rénovation de votre salle de bain, il est essentiel de se renseigner sur les normes électriques et les zones de sécurité à respecter afin d'éviter tout incident. Les normes évoluent très vite et votre logement n'est peut-être pas récent. Dans ce cas, il est utile de faire des vérifications, notamment au niveau de votre installation électrique. On vous explique !

Les normes électriques

Elles régissent les appareils électriques qui seront utilisés dans votre salle de bain, ainsi que le chauffage et les interrupteurs. La salle de bain est une pièce humide et la réglementation en la matière est assez contraignante. Votre installation électrique doit respecter la norme NFC 15-100 que vous installiez une douche ou une baignoire. 

Sachez également que l'appareillage électrique de classe I et II doit être protégé des projections d'eau. Chaque appareil doit être doté d'un disjoncteur différentiel haute sécurité de 30mA

Pour information, il existe 4 classes de protection électrique :

- Classe 0 : l'appareil possède une isolation fonctionnelle sans possibilité de liaison à la terre des masses métalliques (pas de borne de terre). Les prises de ces équipements n'ont pas de broche de terre. La carcasse métallique pourrait être mise à un potentiel dangereux pour l'homme (défaut d'isolation par exemple),

- Classe 1 : l'appareil possède une isolation fonctionnelle avec une borne de terre et une liaison équipotentielle. Ces équipements possèdent une prise de terre sur laquelle sont connectées les parties métalliques, 

- Classe 2 : l'appareil possède une isolation renforcée sans partie métallique accessible. Les prises des équipements de classe II ne possèdent pas de broche de terre,

- Classe 3 : l'appareil fonctionne en très basse tension de sécurité. L'abaissement de tension doit être réalisé à l'aide d'un transformateur de sécurité, réalisant une isolation galvanique sûre entre le primaire et le secondaire.

Quel volume de sécurité ?

Lors de la rénovation de votre salle de bain, vous devez veiller à la réglementation des volumes à mettre en place afin de respecter la norme électrique. Les volumes de sécurité sont composés de 4 paliers allant de 0 à 3 (norme NFC 15-100) :

- Volume 0 : il s'agit de la zone la plus proche de votre douche ou de votre baignoire, donc la plus risquée. Il est strictement interdit d'y brancher un appareil électrique. 

- Volume 1 : ce volume est situé juste au-dessus de votre baignoire ou du receveur de douche. C'est une zone sensible dans laquelle vous pouvez installer uniquement un luminaire à basse tension à condition que l'interrupteur se trouve dans un volume plus éloigné (2 ou 3). 

- Volume 2 : Ce volume se trouve éloigné des coins d'eau au moins à 60 cm de la baignoire ou de la douche. Il est déconseillé d'y installer un appareillage électrique mais vous pouvez y installer un meuble de salle de bain. 

- Volume 3 :  situé au plus loin des points d'eau, ce volume est ouvert à tout type d'installation électrique de matériel classe I et II. 

Dans tous les cas, faites-vous accompagner par un professionnel qui saura vous conseiller. 

Pour la rénovation de votre salle de bain, votre courtier La Maison Des Travaux La Baule vous accompagne du début à la fin de votre projet. Contactez le au 02.40.19.85.92 ou 06.86.12.02.58 ou www.labaule.lamaisondestravaux.com